Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 22:58

L’église Catholique Gallicane et la seconde guerre mondiale

 

L’église Catholique Gallicane a vécu des heures très tristes pendant la seconde Guerre mondial.

Monseigneur Giraud patriarche de l’église ne cesse de parler de confiance, de courage et de résistance.

Les nazis ont su très vite la position de l’église Gallicane. Le patriarche avait mis à la porte les collaborateurs venus lui proposer la restitution des églises détenues jadis en échange d’une prise de position en faveur de l’occupant nazi. En juin 1940 Monseigneur Giraud saborde le journal LE GALLICAN, il ne reparaîtra qu’a la Libération.

 

L’évêque de l’église Catholique Gallicane de Lyon, Mgr CHEVILLON est arrêté puis torturé par la milice, on retrouvera son corps le lendemain matin dans un fossé de banlieue.

 

A Paris l’église Catholique Gallicane est incendiée, sous les yeux de Mgr ADROT, son épouse se précipitera au milieu des flammes pour ramener le Saint Sacrement.

 

Monseigneur Gaston VIGUE, conseiller du patriarche est enfermé dans un stalag en Allemagne.

 Mgr VIGUE

 

Le père Jean BROUILLET, successeur de l’abbé JUNQUA (l’ami de sainte Bernadette) comme recteur de la chapelle de Bordeaux qui existe toujours de nos jours est lui aussi arrêté par la milice vers la fin de la guerre et condamné à mort. Il prédit à son juge que c’est lui qui serait fusillé, ce qui se passa en effet car entre temps la commune où il habitait fut libérée.

 

 Père Jean Brouillet

 

Le 18 juillet 1944 un décret parait au journal Officiel interdisant l’église Catholique Gallicane, ses archives et ses biens sont confisqués.

 

A la libération le général de Gaulle rend un hommage public à l’église Catholique Gallicane en déclarant que sa dissolution est «  Désormais enfuie dans la fosse commune de nos déshonneurs nationaux ».

 

Mais notre église aura gravement souffert de l’occupation nazie, systématiquement tout ce qui concerne l’église Catholique Gallicane fut détruit dans les bibliothèques et archives. C’est à l’état d’un petit groupe que l’église Catholique Gallicane se retrouve  à la libération, avec à sa tête un patriarche de 70 ans usé par 5 ans de guerre et de persécution contre notre église. Notre église ne s’en remettra  vraiment jamais.

  

De nos jours, les différentes juridictions  de l’église Catholique Gallicane font-elle encore  honneur aux noms prestigieux qui l'ont fondée et maintenue contre vents et marées, y compris durant l'Occupation, où elle participa tant et si bien au travail de la Résistance qu'elle fut citée à la Libération par le général De Gaulle ?

 

D’après le livre l’église Gallicane histoire et actualité de 1994. de Mgr Teyssot en vente sur le site Gallican.org

 

Abbé Olivier recteur des Gallicans de l’Aisne.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by missionnotredamedeliesse.over-blog.com - dans HISTOIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de missionnotredamedeliesse.over-blog.com
  • Le blog de missionnotredamedeliesse.over-blog.com
  • : La mission notre Dame de Liesse est sous la juridiction de l'Eglise Catholique Apostolique et Gallicane et elle est membre de la communion Gallicane, Blog certifié par l'Eglise
  • Contact

Recherche

Catégories