Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 10:01

croix pierre

 

Dans le mois de novembre 1565, une jeune femme de Vervins dans l'aisne, nommée Nicole Obry, fut possédée par le demon. Pendant quelque temps, l'esprit malin parvint à dissimuler sa présence.

 

On employa inutilement les remèdes humains ; mais enfin, il fut découvert et l'on dut avoir recours aux remèdes surnaturels. Un religieux nommé Pierre de la Motte, aidé du curé, du vicaire et du maître d'école de Vervins, essaya, avec les conjurations de l'église, de délivrer cette femme que le diable tourmentait horriblement. Pendant plusieurs jours, une relique de la vraie croix fit sortir le démon ; mais plus tard, on dut avoir recours à la Saint Eucharistie. Toujours le démon cédait à son Dieu ; mais toujours aussi, après avoir laissé quelque temps de paix à sa victime, il rentrait en elle et la tourmentait de nouveau. 80 jours se passèrent ainsi, en victoires continuelles pour Jésus présent au Saint Sacrement de l'autel, en défaites continuelles pour le démon. Cependant Nicole était toujours possédée, et même pour se fortifier contre les exorcismes réitérés du religieux, Béelzébuth, prince des démons et possesseur de Nicole, avait appelé à son aide 29 de ses compagnons ; mais forcé par Dieu, il avait dû laisser entrevoir qu'il redoutait par dessus tout un pélerinage de sa victime à Notre Dame de Liesse. Ce motif et l'impossibilité d'obtenir à Vervins un résultat définitif, engagent les parents de la possédée à la conduire dans le sanctuaire où tant de malheures retrouvaient la paix et le bonheur.

 

Nicole arrive à Liesse le 22 janvier dans la soirée. Le lendemain mercredi, vers 9 heures, les cloches sonnent à grande volée ; l'église était comble. On commença par une procession générale ; puis le trésorier chanta une messe solennelle. A l'offertoire, le religieux monte en chaire pour recommander aux prières des fidéles Nicole. Après la prédication et pendant que la messe se parachevait, il envoya chercher la démoniaque et la fit placer devant la statue de la belle Dame de Liesse. Elle poussait des hurlements épouvantables qui glaçaient d'effroi les spectateurs avides et trembalants. Il lit le commencement des quatres évangiles, puis il interroge le démon.

 - Quel est ton nom ?

- Béelzébuth

 - Combien êtes vous au corps de cette créature ?

 - Trente.

Le prêtre lui jette de l'eau bénite ; de dépit le diable lui crache dessus. De la Motte prend la vraie croix et la pose sur les lèvres de la possédée. Satan se tord de désespoir.

- Je te commande, comme ministre du Dieu Vivant, de soirtir du corps de cette femme, il y a assez lontemps que tu la tourmentes.

 - Non, pour moi je ne sortirai point, mais il en sortira 26 de ma compagnie.

 Alors le prêtre prend sur l'autel la Sainte Eucharistie et en lui montrant :

 - Je te commande de par le Dieu vivant, le grand Emmanuel, que vous sortiez à l'instant du corp de cette femme.

 En prononçant ces mots, l'exorciste approchait la sainte hostie de la face de la possédée. Alors il se faisait de terrible assauts à la pauvre créature, comme tous le voyaient. Devant la sainte hostie, elle était reduite en cercle, les doigts des pieds touchaient presque à la tête, le corps était enflé à faire peur, la figure grosse à merveille, quelquefois large, quelquefois longue, d'un rouge écarlate ; les yeux tantôt enfoncés, tantôt sortant comme grosses noix de diverses couleurs, la langue noire, quelquefois rouge, quelquefois tachetée comme le ventre d'un crapaud, et toujours tirée jusqu'au menton, quelquefois racornie comme une goutière. Elle parlait alors que la langue hors de la bouche ce qui prouvait que ce n'était pas Nicole qui parlait mais le démon en elle. Cependant l'exerciste, armé de la sainte hostie, poursuit sans relache le démon.

 - esprit maudit, je te commande au nom et la presence de Jésus que voici au Saint Sacrement, sors de cette créature.

- oui, il en sortira présentement en ce lieu jusqu'à 26, car ils y sont contraints, mais les autres resteront et moi avec eux.

 Cependant le clergé chantait des hymnes et des cantiques ; le peuple, à la vue des tortures épouvantables qu'endurait Nicole, redoublait ses prières et ses supllications à La belle Dame de Liesse. Tout à coup, on entend un long craquement comme si l'on eût brbisé tous lesos de la démoniaque, puis un cri semblable au beuglement d'un taureau en furie. Une vapeur infecte s'échappe de la bouche de l'énergumène. 26 démons venaient de s'enfuir, vaincus par Notre Dame de Liesse. Nicole était retombé sur le pavé ; elle était là, gisant raide et immobile comme une statue. Le démon l'avait de plus rendue aveugle, sourde et muette. C'est ce qui arrive toujours après sa sortie ; il se vende de sa défaite en réduisant à ce pitoable état.

 

Pour l'en tirer, un second miracle était nécessaire. De la Motte prend la sainte hostie et la dépose sur les lévres de Nicole, et aussitôt elle recouvre le mouvement, la vue l'ouie et la parole. Son corps et son visage ne sont plus affreusement torturés par ces horribles contorsions qu'on osait à peine regarder ; un reflet céleste illumine sa figure et ravit le peuple.

 

 On la reporte à l'hotel, les douleurs su'elle avait éprouvées l'avaient tellement affaibllie qu'elle fut plus d'une heure sans presque pouvoir prononcer une parole. Il restait 4 démons à chasser. Il le furent à Laon par Mgr Jean de Bours. Nicole resta 15 jours entiers dans la ville de Laon. Pendant tout ce temps, elle fut publiquement exorcisée dans la cathédrale deux fois par jours ; et chaque fois, 20 000 personnes pouvaient se convaincre pleinement de la réalité de la possession et du triomphe du Saint Sacrement sur le démon.

Partager cet article

Repost 0
Published by missionnotredamedeliesse.over-blog.com - dans MIRACLE
commenter cet article

commentaires

vivreavecjesus.over-blog.com 26/02/2011 16:33


intéressant


missionnotredamedeliesse.over-blog.com 26/02/2011 17:19


Merci beaucoup


Présentation

  • : Le blog de missionnotredamedeliesse.over-blog.com
  • Le blog de missionnotredamedeliesse.over-blog.com
  • : La mission notre Dame de Liesse est sous la juridiction de l'Eglise Catholique Apostolique et Gallicane et elle est membre de la communion Gallicane, Blog certifié par l'Eglise
  • Contact

Recherche

Catégories